ofo poursuit sa croissance et arrive en Europe

ofo poursuit sa croissance et arrive en Europe

Imprimer

Depuis son lancement en 2014 la startup chinoise connait une croissance exponentielle. La licorne, leader mondial des vélos en libre-service, qui a levé 700 milliards de dollars cet été lors de son 5ème tour de financement, connecte plus de 10 millions de vélos dans 180 villes de 15 pays. ofo génère plus de 25 millions de transactions quotidiennes et a plus de 200 millions d'utilisateurs.

Désormais présente dans de grandes villes Européennes telle que Londres, Milan, Prague ou Vienne, ofo prépare son arrivée dans les grandes villes françaises dans les mois qui viennent.

La première plateforme de partage de vélos a pour ambition d’apporter une solution simple et flexible de transport urbain, en complément des services déjà mis en place. Pas de station, les vélos sont disponibles en libre-service grâce à une technologie de cadenas intelligent qui permet de les verrouiller ou déverrouiller avec un smartphone. Les vélos sont équipés d'un système GPS et traçables grâce à l’application de smartphone.

« Ce modèle révolutionnaire est une vraie tendance de fonds » explique Laurent Kennel, General Manager France d’ofo, « les vélos sont disponibles quand l’utilisateur en a besoin, là où il se trouve. » « Une attention particulière est apportée à la qualité et au confort du vélo » ajoute-t-il.

En tant que pionnier de cette industrie et toujours dans un souci d’encourager l’utilisation et le partage de vélos, ofo travaille avec les fabricants de vélos et les utilisateurs du monde entier. ofo veut rendre disponibles les ressources vélo et optimiser l’utilisation de l'espace public dans les villes en collaborant avec les institutionnels, pour répondre au mieux au besoin des utilisateurs et des villes.

« Notre service est complémentaire à l'offre publique subventionnée qui existe déjà, elle est gratuite pour les collectivités et ne nécessite ni travaux ni investissement. Nous privilégions la collaboration avec chaque ville pour en comprendre les contraintes et proposer le meilleur service possible aux utilisateurs. » explique Laurent Kennel. « Nous sommes prêts à proposer notre service à Paris et aux autres grandes villes françaises ».

À propos d’ofo
Fondée en 2014, ofo est la première et la plus grande plateforme de partage de vélos sans borne. ofo a été créée pour le partage et a pour but de rendre le vélo disponible à tous, aux quatre coins du monde. ofo connecte déjà plus de 10 millions de vélos dans 180 villes et 15 pays, génère plus de 25 millions de transactions par jour et fourni à plus de 200 millions d’usagers dans le monde 4 milliards de trajets, pratiques et écologiques. Pour en savoir plus, visitez www.ofo.com