Baromètre : 74 % des voyageurs français partiront dans l’Hexagone pour la Toussaint

Baromètre : 74 % des voyageurs français partiront dans l’Hexagone pour la Toussaint

Imprimer

Selon la 25ème vague du baromètre Mondial Assistance/Opinionway, les intentions de départ des Français restent stables à l’occasion des vacances de la Toussaint :

- les voyageurs cette année profiteront d’un calendrier plutôt favorable aux longs séjours (7 jours) avec un budget en hausse (+ 105 €),
- 74 % des voyageurs français resteront en France,
- pour ceux qui préfèreront partir en Europe (17 %), la fin des frais d’itinérance aura un impact direct sur leur expérience de voyage.

16 % des Français envisagent de partir : escapades plus longues et hausse du budget

Cette année, les intentions de départ à l’occasion des vacances de la Toussaint restent stables par rapport à 2016 (16 % en 2017 vs 17 % en 2016). La différence se fait en revanche sentir sur la durée du séjour (7 jours en moyenne). En effet, les voyageurs bénéficieront d’un calendrier de vacances scolaires favorable aux séjours longs.

Par conséquence, l’enveloppe consacrée à ces vacances augmente, notamment chez les plus jeunes (+ 105 € pour s’établir à 743 € en moyenne). Aussi, 18 % des voyageurs vont débourser 1200 € et plus pour leur voyage contre 9 % l’année dernière. C’est particulièrement le cas des Français partant à l’étranger.


74 % des voyageurs français partiront dans l’Hexagone mais 1 sur 3 craint le cambriolage

Pour ces vacances de la Toussaint, 74 % des voyageurs français comptent rester en France et profiter de leurs proches contre 26 % qui privilégieront les destinations à l’étranger. Cette tendance est davantage visible chez les parents d’enfant de moins de 18 ans (79 % contre 70 % des personnes sans enfant).

Palme à la proximité, 32 % des personnes se rendront chez un proche contre 10 % dans leur résidence secondaire, destination privilégiée par les seniors.
Toutefois les départs en vacances ne se feront pas sans crainte car 1 Français sur 3 redoute un cambriolage pendant son absence.

Un changement de l’expérience voyage depuis la fin des frais d’itinérance en Europe

Actée en juin 2017, la fin des frais d’itinérance à travers l’Europe aura un impact direct sur les Français qui plébiscitent SMS et appels téléphoniques pour communiquer lors de séjours à l’étranger.
- 79 % des Français profiteront ainsi de l’absence de frais d’itinérance pour rester en contact avec leurs proches,
- la majorité maintiendra encore plus le contact avec la France en se tenant informée de l’actualité sur les sites de médias (53 %),
- des avantages sur le lieu de séjour sont également cités : 60 % tireront parti de la fin de cette surtaxe pour se déplacer (60 %) et trouver les meilleures adresses de boutiques, bars ou de restaurants (54 %).

Célébrer la Toussaint et la Fête des Morts au Mexique, bien devant les US

A l’occasion de cette fête particulière que l’on retrouve dans de nombreuses cultures, les Français choisissent l’originalité et aimeraient avant tout découvrir la célébration « El Dia de los Muertos » au Mexique pour le folklore, les fleurs et les bougies (24 %).

D’autres expériences insolites parviennent à susciter l’intérêt des personnes interrogées, c’est le cas notamment d’un séjour dans un château hanté en Ecosse (19 %) et d’une visite dans les catacombes de Paris (19 %). Si seulement 15 % des Français aimeraient se rendre aux Etats-Unis pour fêter Halloween et se déguiser, aller en Transylvanie pour vérifier la légende de Dracula les séduit moins (10 %).

Plus d'informations
www.allianz-worldwide-partners.fr
Baromètre-Opinionway/Mondial-Assistance

Version AMP de la page